Small nick 01

Jérôme BENBIHI

Des méthodes de recrutement ludiques pour séduire les moins de 40 ans

 

images/Sabine_D/Des_méthodes_de_recrutement_ludiques_580.jpgJérôme BENBIHI CEO ADENIS

 

Les moins de 40 ans ont fait de la qualité de vie au travail leur critère numéro dans le choix de leur employeur. Désormais, pour eux, la rémunération n’est plus qu’un critère de second plan. Pour faire face à ce changement des mentalités, les entreprises ont donc dû, elles aussi, évoluer et redoubler d’imagination pour développer des méthodes de recrutement, plus ludiques et plus « séduisantes ».

Connaissez-vous le « speed recruting » ? Eh bien le principe est simple : vous avez 10 minutes pour convaincre ! Nul besoin de CV, d’entretien de présélection, ni même de lettre de motivation. Aujourd’hui les entreprises qui souhaitent séduire les moins de 40 ans – mieux connus aujourd’hui sous le terme de « millenials » - ont imaginé cette nouvelle technique de recrutement pour trouver en peu de temps plusieurs dizaines de conseillers clientèle tandis que par le passé il leur fallait plusieurs semaines voire plusieurs mois pour le faire, selon un schéma de recrutement classique.

Et l’innovation en matière de recrutement ne s’arrête pas là !

L’année dernière, une grande enseigne bancaire s’est payé les services d’une toute jeune start-up pour imaginer un process de tests en ligne grâce auquel les candidats sont évalués sur des situations concrètes de rendez-vous clientèle. Le test dure 15 minutes et permet à la banque d'élargir l’éventail de profils de ses futures recrues à travers des mises en situation qui révèlent le goût du contact de certains. Les situations auxquelles ce test ludique les confronte sont aussi variées que dans la réalité et permet au recruteur de se rendre compte de la capacité d’adaptation du candidat, de son esprit d’initiative, de ses connaissances mais aussi de son niveau d’orthographe et de son aisance avec le client. Si le candidat obtient un minimum de 45 points sur 100, alors il décroche un entretien !
Ce test de mise en situation est à la fois rapide et ludique. Il attire donc de nombreux candidats qui y voient comme un défi ou un challenge. Cette nouvelle méthode de recrutement permet d’évaluer le candidat sans le paramètre du stress inhérent à tout entretien d’embauche et ainsi de pouvoir se rendre compte de ses capacités réelles en situation. L’entreprise définit simplement au préalable la fiche de poste et, la start-up, à partir de ces éléments, propose un parcours en ligne adapté et modifiable à souhait. De nombreuses entreprises ont opté pour ce nouveau service et cela n’est pas étonnant !

Qui êtes-vous vraiment ?

Aujourd’hui les responsables de ressources humaines passent moins de 30 secondes sur un CV. 86% d’entre eux considèrent en effet que le plus important ce sont les qualités humaines du candidat. 85% relèguent les diplômes au second plan. 79% pensent que l'expérience n’est que secondaire. Enfin, 98% avouent que le manque de qualités personnelles peut être rédhibitoire. Selon une étude récemment publiée par Monster, une entreprise sur deux explique qu’entre deux candidats de formation et d’expérience équivalentes, elle choisira celui qui présente les meilleures compétences comportementales.

Au top 5 des critères d’embauche, on retrouve donc : le savoir-être, l'adaptabilité, l'esprit d'équipe, l'organisation, la motivation et l'empathie.

Cette nouvelle hiérarchie des critères d’embauche a donné naissance à toute une série de nouvelles méthodes de recrutement. Escape game, challenges, hackathon*, chatbot*, concours, jeux de rôle, jeux vidéo, recrutement événementiel… Tous les moyens sont bons pour aider le recruteur à répondre à une seule et simple question : qui êtes-vous vraiment ?

Et le succès de ces nouvelles méthodes de recrutement ne fait que grandir ! Dans un récent rapport, Pôle emploi a révélé que chaque année, entre 120.000 et 140.000 recrutements étaient effectués avec la seule méthode de recrutement par simulation (MRS) qui valorise les compétences plutôt que les diplômes.

Autant dire qu’en la matière, la concurrence fait rage dans les entreprises ! Pour séduire les Millennials, ces candidats de moins de 40 ans qui font de la qualité de vie au travail une priorité, au dépend de la rémunération, les entreprises doivent redoubler d'imagination. Après les grands groupes, les PME elles aussi s’y sont mises. Certaines ont même opté pour le test « jeu vidéo » pour juger de l'ingéniosité, de l'instinct et de la réflexion de leurs candidats. Grâce à une solution d’intelligence artificielle, la progression du candidat dans le jeu est « traduite », permettant ainsi d’établir son profil et ses qualités.

*Le mot hackathon désigne un événement où un groupe de développeurs volontaires se réunissent pour faire de la programmation informatique collaborative sur plusieurs jours. C'est un processus créatif fréquemment utilisé dans le domaine de l'innovation numérique.

*« Chat » comme discussion en ligne et « bot » comme robot. Le chatbot, connu aussi sous le nom d'« agent conversationnel », est un logiciel programmé pour simuler une conversation.

 

Article publié sur LinkedIn

 

 

Laissez un commentaire