Small nick 01

Jérôme BENBIHI

Comment réussir la transformation digitale de son entreprise ?

 

transformationdigitale 2

La transformation digitale est devenue aujourd’hui l’une des principales préoccupations des entreprises. Elle les incite à repenser leur mode de travail et de fonctionnement, leurs pratiques managériales et la culture de l’entreprise. Car, il ne s’agit pas simplement de créer une page Facebook et un compte Twitter ou à changer de parc informatique. C’est toute une stratégie globale qui concerne tous les pans d’une entreprise, de sa façon de communiquer à la formation de ses salariés.

Conduire le changement et diffuser la culture digitale et collaborative dans l’ensemble de l’entreprise demande une vision et un solide profil managérial pour mener à bien les transitions en interne. Alors, par où démarrer le pilotage d’un tel changement ?

Nous vous proposons ici les trois piliers qui permettent le succès de la transformation digitale dans votre entreprise. 

1. Le responsable en charge du pilotage des projets de transformation

digitale doit maîtriser l’ensemble des secteurs impliqués par ce changement car c’est lui le pilier du bon déroulement des actions menées en interne. Avec une vision claire et des objectifs précis, il doit accompagner ses équipes dans les phases opérationnelles d’un projet global et faire face aux imprévus. Il y a donc la nécessité de former les collaborateurs de l’entreprise aux atouts de ces nouveaux outils en les positionnant au cœur de votre stratégie. Les actions sont donc les suivantes :

  • la sensibilisation des collaborateurs aux enjeux de la digitalisation interne
  • la formation à l’utilisation des outils internes de l’entreprise
  • l’appropriation et la mise en perspective des réseaux sociaux et de leur rôle

2. La restructuration de l’organisation interne de l’entreprise nécessite de placer les Ressources Humaines au centre, avec un plan où chaque collaborateur de l’entreprise devient un acteur du changement. Et le déploiement d’un Digital Worplace (environnement numérique de travail), va faciliter l’acceptation par les collaborateurs de la transformation digitale, tout en améliorant leur performance et réduisant les coûts de gestion. Chaque personne en interne peut ainsi potentiellement faire avancer l’entreprise sur des sujets spécifiques comme le développement de services en usant d’outils collaboratifs permettant de gérer des projets à distance, tel que Slack, Trello, Basecamp, Taskworld… Les collaborateurs peuvent ainsi participer à un projet à n’importe quel moment et de n’importe où dans le monde.

3. L’objectif d’une transformation digitale est d’assurer la croissance de l’entreprise grâce à une culture du résultat centrée sur la satisfaction du client.

Saviez-vous de quoi ont besoins les consommateurs ? Ceci est indispensable pour détecter les futurs services et produits à développer dans votre offre.

Pour y parvenir, il faut analyser les données clients de l’entreprise, c’est-à-dire toutes les informations récoltées auprès des consommateurs et des clients via son site internet, les réseaux sociaux, les formulaires… Le data scientist est la personne qui sera en charge d’analyser les données stockées par les entreprises et de piloter les programmes de machine learning, une machine dotée d’un programme de calcul, basé sur l’apprentissage statistique au travers des données qui lui sont délivrées. L’ensemble des données permettra au programme d’apprendre et de fournir différentes informations exploitables pour faire émerger les futurs besoins du consommateur.

Plus qu’une mise à jour des technologies et des processus, la transformation digitale des entreprises passe avant tout par un changement des comportements et des réflexes des dirigeants, la formation des collaborateurs, la digitalisation des environnements de travail et enfin l’ouverture culturelle.

Article publié sur LinkedIn

Laissez un commentaire