Small nick 01

Jérôme BENBIHI

Pourquoi réaliser un recrutement bienveillant ?

 

etreunrecruteurbienveillant

Les entreprises innovantes qui ont mis en place le management bienveillant ont compris les bénéfices de cette méthode qui rends les employés plus performants et heureux au travail. Oui, les façons de manager évoluent selon les époques. Rappelons le fameux constat de Darwin, qui peut s’appliquer parfaitement bien aux entreprises : « Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s’adaptent le mieux aux changements ».

Parallèlement à la progressive prise en compte de la question du bien-être des employés, est apparu aussi le concept du recruteur bienveillant. A l’instar du management bienveillant, le recrutement bienveillant consiste à adopter une attitude empathique et positive envers le candidat pour obtenir un échange constructif et de proximité, basé sur la transparence et l’honnêteté. Ce type de recrutement permet non seulement de mieux cerner les qualités et les capacités des candidats, mais aussi, de diffuser une image valorisante de l’entreprise. Rassurez-vous, la pratique est tout sauf laxiste car elle associe l’exigence avec la bienveillance. Oubliez les vieux modèles, votre objectif n’est pas de piéger ou déstabiliser votre interlocuteur, mais plutôt de lui permettre à s’exprimer pleinement. D’après le cabinet de conseil en recrutement Morgan McKinley, les détails essentiels pour un recrutement efficace sont les suivants :

Un entretien exigeant peut rester bienveillant à condition de se fixer des objectifs précis, d’être méthodique et de rester concentré sur le but de l’échange.

-Quels objectifs se fixer afin de collecter toutes les informations qui participeront à la décision finale de recrutement ?

-Quelles sont les 5 compétences clés à valider pour le poste ? Ai-je bien clairement défini les questions me permettant de les vérifier ?

-Quels sont les 4 points de connaissances (expériences, points techniques…) incontournables ?

-Quels sont les 3 critères incontournables de personnalité (relations interpersonnelles, ouverture, bienveillance...) ?

-Quelles sont les 2 valeurs fondamentales du candidat (humilité, intégrité...) ?

-Quel est le point différenciant du candidat ?

-Quelle méthode suivre dans le déroulement de l’entretien ? Pour respecter la structure, le timing et remplir l’objectif de l’entretien, il est essentiel de :

-Maîtriser le déroulement de l’échange, son contenu, le ton ainsi que le temps de parole.

-Maintenir un rythme soutenu et intense, convivial et bienveillant.

-Aller au fond des choses et obtenir une réponse à chacune des questions.

-Rester professionnel dans chacun des sujets abordés.

-Rester concentré sur l’objectif de l’entretien.

Un recrutement bienveillant permettra notamment de mettre en confiance son candidat afin qu’il puisse parler plus librement de son expérience professionnelle, de ses réussites et ses échecs, ou aborder des sujets stratégiques pour l’entreprise. N’oublions pas que lors d’un entretien il ne faut pas chercher que le positif, il faut avoir une vision globale. Grâce à cette ouverture vous pourrez mieux visualiser les diverses qualités du candidat. Et, évitez tout jugement ou conclusion hâtive ou prématurée. Tout au long de l’entretien, le recruteur bienveillant est cordial, souriant et humain, il précise en amont les contours de l’échange et donne le timing. Si vous êtes accueillant, agréable et que vous recevez la personne idéale pour le poste, alors elle aura envie de travailler avec vous. Par contre, si vous ne vous montrez pas empathique et ne la prédisposez pas, elle ne pourra pas s’ouvrir et parler librement, et n’aura même pas envie à vous rejoindre. Lors de l’entretien, privilégiez les questions ouvertes et l’interactivité, pensez aussi à prendre en considération les qualités humaines des candidats (en fonction des informations partagés ou par les tests d’appréciation des aptitudes et des capacités professionnelles). A la fin de l’entretien, faites une synthèse de votre discussion pour vous assurer de l’exactitude de toutes les informations collectées. Puis, une fois la décision prise sur le candidat retenu pour le poste, le département RH ou le cabinet de recrutement doivent informer par courrier ou par téléphone les autres candidats qui n’ont pas été retenus. Si non, l’entreprise risque d’avoir une perception négative en cas de non réponse aux candidats qui sont dans une attente interminable.

Même si le candidat n’est pas retenu, il gardera un bon souvenir et pourra dire du bien de la personne l’ayant reçu et donc de la société en général. Il sera même motivé à postuler de nouveau dans le futur quand il aura plus d’expérience, ou peut-être pour un poste différent et, il sera probablement retenu.

Le recrutement bienveillant est certainement le recrutement le plus efficace. Pourtant, il n’est pas toujours facile à l’appliquer dans tous les secteurs (tout comme le management bienveillant), ce qui s’explique en fait par « la rigidité des gens occupant les postes du sommet de la hiérarchie, qui ont du mal à modifier leurs habitudes et à valoriser le capital humain », évoque K. Agoumi. Toutefois, avec l’arrivée dans monde du travail des générations Y et Z, ils seront obligés à réadapter leurs processus afin de pouvoir attirer et fidéliser les talents.

Laissez un commentaire