Small nick 01

Jérôme BENBIHI

Le chemin vers le Digital Workplace

 

dudigitalWorkplace

Aujourd’hui, la transformation digitale est partout en entreprise : elle va bien au-delà de la digitalisation des postes de travail. Toute l'organisation est impactée par les nouvelles tendances, le management se réinvente, les modèles pyramidaux disparaissent, et l’environnement de travail évolue. Rester enfermé dans un bureau appartient désormais au passé. Les employés d'aujourd'hui veulent un cadre de travail dynamique avec des horaires, des espaces et des modes de travail flexibles. Et, pour accompagner ces transformations, les entreprises innovantes ont dû mettre en place un nouvel environnement, le Digital Workplace.

Le Digital Workplace désigne le concept de « bureau étendu », partant du constat que l’espace de travail du salarié n’est plus un bureau ou un PC fixe, mais aussi un espace virtuel auquel il peut accéder en mobilité ou à distance grâce aux outils digitaux et aux réseaux sécurisés. Comme l’explique Laurent Turquier dans un interview pour Les Echos,

« L'introduction de nouveaux outils numériques favorise l'ouverture, la mobilité, le collaboratif... Ces évolutions sont amenées à se traduire dans l'aménagement des locaux de l'entreprise. Organisation du travail et organisation de l'espace doivent être cohérents ». L'information doit être accessible instantanément via n'importe quel périphérique et aucun obstacle physique ne doit entraver la communication entre collègues, partenaires et fournisseurs.

Une récente étude réalisée par Deloitte (The digital workplace : Thin, share, do) montre que le Digital Workplace est un facteur de productivité, mais c’est aussi un outil d’attractivité et de fidélisation des collaborateurs. 64 % des salariés sont d’accord pour choisir un emploi moins bien payé si on leur offre la possibilité de travailler en dehors du bureau et le taux de rétention des collaborateurs est accru de 87 % dans les entreprises qui ont adopté une approche Digital Workplace. Le déploiement d’un tel environnement de travail apporte de nombreux avantages à l’entreprise, tels que l’augmentation du chiffre d’affaires, l’attrait de nouveaux talents et l’amélioration de la productivité. Afin d’enclencher ces transformations, chaque entreprise doit mettre en place une stratégie « Digital Workplace » en collaboration avec les ressources humaines, la DSI et les différents métiers de l’entreprise au travers notamment de la dématérialisation de l’environnement de travail : fourniture d’outils numériques facilitant les interactions entre équipes, au sein de l’entreprise, ou avec des partenaires, clients ou fournisseurs externes à l’entreprise. Et ces outils doivent être adapté à de nouveaux usages de moins en moins dépendants d’espaces physiques. Le poste de travail doit être adapté aux différents usages avec plus de libertés laissées à l’utilisateur, comme un accès sur la mobilité. Il s’agit également de repenser l’infrastructure autour du poste de travail afin de fournir un outil, moins couteux, simplifié, mieux sécurisé et pensé pour une évolution continue. La tendance est aux espaces de travail à la carte, à choisir en fonction de ses activités et besoins du moment. Les nouveaux locaux mixent des open space pour le travail collaboratif et la co-création, des bureaux individuels pour les tâches exigeant de la concentration, des salles de réunion pour recevoir les clients, des espaces de détente pour favoriser la convivialité et le bien-être au travail.

La conduite du changement est un aspect essentiel de la transformation digitale et physique de l'entreprise. Car il ne suffit pas seulement de créer des espaces conviviaux pour favoriser le travail collaboratif : il faut faire évoluer la culture d'entreprise, la décloisonner physiquement et humainement, appréhender les différents besoins de ses collaborateurs, s’adapter à l’augmentation de la mobilité, fournir les outils requis pour fluidifier les travaux quotidiens et favoriser les pratiques qui font gagner du temps. La remise en place de l’humain au centre de l’entreprise est une condition indispensable pour la réussite d’un espace de travail digital.

Article publié sur LinkedIn

Laissez un commentaire