Small nick 01

Jérôme BENBIHI

La collaboration dans le Digital Workspace

 

collaborationdigita

Au cours de ces dernières années la vague du numérique a envahi notre quotidien et nos communications dans la vie privée et professionnelle ont évolué de façon spectaculaire. La manière dont nous travaillons a changé avec l’arrivée des nouveaux outils et le lieu de travail (workspace) n’y a pas échappé. La prolifération des périphériques avec le BYOD (Bring Your Own Device), la montée en puissance du travail d’équipe avec des collaborateurs dispersés, le télétravail…sont autant de tendances qui ont favorisé l’avènement des espaces de travail digitaux.

Plusieurs études indiquent qu’environ 80% des employés à travers le monde veulent travailler avec des meilleurs outils de collaboration. Par exemple, la vidéo est devenue un outil essentiel de communication et de collaboration. Intégrée aux plateformes UCaaS, elle offre une communication simple et transparente à toute l’organisation jusqu’à ses écosystèmes, ses fournisseurs et ses clients. La vidéo permet de réduire les coûts de déplacements et de réunions, mais aussi, elle est devenue l’outil d’un nouveau lieu de travail dynamique, dédié au travail numérique.

L’étude “Digital Dislocation in the Workplace” réalisée par Cisco, indique que pour 92% des dirigeants d’entreprises, la vidéo ‘desktop’, donc de bureau sur le poste de travail, apporte une valeur ajoutée au lieu de travail. Même lorsqu’elle se pratique sur le smartphone, ils sont encore 76% à considérer que la vidéo est utile pour leur entreprise.

Que ce soit directement et en dehors de l’informatique de l’entreprise (Shadow IT), les outils de communication en mobilité ont trouvé leur place dans les usages personnels du collaborateur. Mais ce n’est pas un secret que le shadow IT augmente les risques de sécurité informatique. En utilisant des outils non testés et validés par la DSI, les collaborateurs prennent un risque pour leur entreprise. Ainsi, pour éviter les dangers, les DSI doivent s’adapter en temps réels aux besoins des utilisateurs. Ils doivent se réapproprier le système d'information de l'entreprise en répertoriant les outils des utilisateurs, en les validant ou en trouvant des alternatives sécurisées, ils doivent déployer les bons services et outils de cloud. Par exemple, l’UCaaS (Communications unifiées as-a-Service) facilite et automatise la mise en place d’une plateforme de communication et de collaboration en toute sécurité.

Ce type de solutions ne nécessite aucun investissement en infrastructure et permet de profiter d’un système de téléphonie de pointe. Les appels vocaux, vidéo, la messagerie instantanée et tous les autres outils de communication en entreprise sont rassemblés en un seul point. De plus, cette technologie peut évoluer instantanément en fonction de la croissance de l’entreprise et reste disponible en cas d’éventuelles migrations géographiques. La rapidité des échanges, la smartphonisation des usages et le travail en mobilité ont imposé le temps réel comme une nouvelle règle. Notamment avec l’UCaaS il est possible d’améliorer la réactivité pour favoriser la fluidité des échanges. Enfin, la performance des outils, ainsi que l’uniformisation des applications dédiées, permettront d’améliorer le confort de travail, les expériences des employés et des clients.

Article publié sur LinkedIn

Laissez un commentaire