Small nick 01

Jérôme BENBIHI

Mobile Device Management : pourquoi ? quoi ? qui ? comment ?

 	images/Sabine_D/mobile_device_management_580.jpgJérôme BENBIHI CEO ADENIS

 

Il y a quelques années encore, le téléphone fixe et le PC étaient rois au bureau. Mais les choses ont changé. Les smartphones et les tablettes ont pris leur place, posant de fait aux services informatiques des entreprises la question de leur gestion et de leur sécurisation et la nécessité de mettre en place un système Mobile Device Management (MDM) afin de gérer le déploiement, la sécurisation, la surveillance, l'intégration et l'administration des appareils mobiles, tels que smartphones, tablettes et ordinateurs portables, sur le lieu de travail.

Le système MDM aide l’entreprise à passer à l’ère mobile. Ce système est actuellement en plein essor. Si le marché du MDM représentait environ un demi-milliard d’euros fin 2018, il devrait doubler d’ici 2022 et dépasser le milliard d’euros, selon une étude du bureau spécialisé The Radicati Group.

Pour mieux connaître ce nouveau marché, posons-nous simplement quatre questions : pourquoi ? quoi ? qui ? comment ?

1. Pourquoi le mobile device management ?

La nécessité de s’équiper d’un système MDM s’explique essentiellement par la présence croissante des appareils mobiles à usage professionnel. Les chiffres parlent d’ailleurs d’eux-mêmes. Selon le bureau d’études Gartner, le marché du PC a reculé de plus de 10% cette année alors que dans le même temps celui des mobiles a progressé de 4%. Mais la hausse la plus significative concerne les tablettes avec +68 % cette année. Pourtant la tablette vient seulement de faire son apparition en entreprise.

Ces dernières années, les smartphones et les tablettes ont envahi les lieux de travail. Les travailleurs utilisent même de plus en plus souvent leurs appareils mobiles personnels à des fins professionnelles, ce qui rend leur gestion et leur sécurisation d’autant plus problématique et indispensable pour les entreprises. Mais cette tendance du BYOD (Bring Your Own Device) n’est pas pour autant la seule explication au besoin d’installation d’un système MDM. Les entreprises sont définitivement entrées dans l’ère du mobile en abandonnant le modèle de bureau traditionnel. Désormais, grâce aux appareils mobiles, le travail est possible n’importe quand, depuis n’importe : dans les transports, à la maison, chez le client ou au bureau, l’important désormais est d’être productif et disponible de partout. En d’autres termes, aujourd’hui l'entreprise est devenue mobile et les outils de gestion indispensables.

2. Qu’est-ce que le mobile device management ?

En deux mots : gestion et sécurisation des appareils mobiles. Mais les objectifs d’un système MDM sont toutefois plus nombreux. Les systèmes MDM peuvent par exemple supprimer, à distance, des données professionnelles de l’appareil mobile d’un collaborateur ou simplement éteindre un appareil. Autre fonctionnalité : les systèmes MDM doivent pouvoir permettre à l’employeur de localiser ses appareils mobiles. En matière de sécurité, ces systèmes permettent d’imposer l’utilisation d’un mot de passe à l’utilisateur ou de bloquer certaines fonctionnalités telles que l’accès au réseau wifi ou l’appareil photo. Enfin, ils peuvent également imposer une politique de sécurité à l’utilisateur sur son smartphone ou sa tablette.

Par ailleurs, outre la gestion et la sécurisation des appareils et des données qui s’y trouvent, les systèmes MDM concernent aussi les applications, notamment par le biais de la fonction « encapsulation » qui permet aux entreprises de protéger les applications, notamment par cryptage. Certains systèmes proposent même une « app store » propre à l’entreprise : un endroit où les collaborateurs de l’entreprise peuvent consulter des applications professionnelles.

3. Qui propose le mobile device management ?

Au total, on dénombre aujourd’hui plusieurs dizaines de fabricants de systèmes MDM. Mais dans quelques années, cinq seulement seront véritablement représentatifs du marché.

Bien évidemment, les grands opérateurs de télécommunications tels qu'Orange veulent aussi leur part du gâteau et proposent donc ce service dans le cadre d’une offre globale, en plus du matériel et de la connectivité. Et c’est bien là que se situe le principal avantage des offres des grands opérateurs, seuls capables de proposer à leurs clients un système de gestion des appareils mobiles efficace puisqu’ils sont régulièrement en contact avec le client et qu’ils sont les plus performants dans la prestation de services.

4. Comment s'organise le mobile device management ?

Les systèmes mobile device management se répartissent en deux grandes catégories : les systèmes traditionnels installés au sein même de l’entreprise, et les solutions cloud. Dans ce second cas, le MDM est un service offert via internet. Actuellement, 83 % des systèmes MDM sont installés au sein de l’entreprise. Le cloud représente les 17 % restants. Un pourcentage qui devrait augmenter si l’on considère que l’application cloud a sur la solution interne l’avantage de bénéficier de mises à jour automatiques.

Sécurisez et gérez votre flotte mobile grâce au MDM d’ADENIS. Plus d’infos : www.adenis.app

 

 Article publié sur LinkedIn

 

Laissez un commentaire