Small nick 01

Jérôme BENBIHI

 Entreprises ! Place à la bienveillance !

 

 

Entreprise bienveillance 580Jérôme BENBIHI CEO ADENIS
 
 

Mais qu’est-ce que la bienveillance peut bien venir faire en entreprise ? Eh bien, figurez-vous, qu’elle peut y faire des miracles ! Entreprises, en privilégiant l’empathie, non seulement vous éviterez à vos jeunes talents de s’en aller voir ailleurs mais vous pourrez également éviter bon nombre de problèmes à commencer par l’ennemi numéro un de vos collaborateurs : l’ennui.

Que signifie exactement la notion d’« empathie » en entreprise ? – C’est un éventail de valeurs permettant de rendre le travail plus agréable et porteur de sens : indulgence, transparence, respect, diversité et compassion. Ces valeurs plus communément attribuées à la sphère privée se sont peu à peu fait une place dans la sphère professionnelle, notamment pour atténuer le phénomène de démotivation chez certains salariés, particulièrement les plus jeunes. De nos jours, l’éthique est primordiale, autant au niveau sociétal qu’au niveau managérial. 

Bien plus qu’un simple effet de mode, l’empathie en entreprise est un véritable atout. Tout le monde y gagne, à commencer par l’employeur. En effet, en promouvant des valeurs positives, l'entreprise accentue l'engagement de ses collaborateurs. Sans compter que l’empathie a également des vertus bénéfiques sur la santé à la fois physique et morale de chacun. Résultat : des employés motivés qui s’absentent moins et veulent restés dans l’entreprise. Finis l’absentéisme et le turnover !

Favoriser l’engagement

Car c’est désormais une certitude : l’engagement en entreprise est essentiel ! Et si le salaire reste un critère important, les valeurs « humaines » de l’entreprise le sont aujourd’hui devenues elles aussi. Les jeunes candidats veulent travailler au sein d’entreprises bienveillantes, responsables et vertueuses.

Ce changement de priorités, les spécialistes l’ont analysé. Et si les études récentes démontrent que la bienveillance est de mise, inutile d’idéaliser, la pression continuera de s’exercer en entreprise. Performances et productivité seront toujours les maîtres-mots.  Pour autant, le nombre de pathologies liées au stress professionnel – burn out et autres dépressions - ont conduit les entreprises, et en première ligne les services de ressources humaines, à revoir leur méthode de management. Le burn-out est aujourd’hui un véritable fléau. Le turnover en entreprise est en hausse. Les dirigeants doivent prendre les mesures qui s’imposent pour y faire face. Ils doivent comprendre qu'il faut désormais diriger autrement, considérer la vie en entreprise à travers un autre prisme que celui des résultats. Les études le prouvent aujourd’hui : un salarié qui se sent bien sera bien plus productif. Et rappelons à ce propos que pour être productif, personne n’a encore trouvé mieux que la confiance ne soi. C’est pourquoi la reconnaissance est devenue une notion primordiale.

Changer les mentalités

C’est une réalité : en entreprise, aujourd’hui, les notions de respect, de bien-être et de confort sont devenus des critères majeurs dans le choix d’une entreprise par un candidat. Les mentalités ont évolué. Les priorités ont changé. Et les services de ressources humaines ont dû intégrer toutes ces nouvelles données à leur cahier des charges.    

Pour attirer de jeunes talents, une entreprise doit véhiculer des valeurs humaines. Ceci a eu pour conséquence le développement de nouvelles méthodes de recrutement et de management qui privilégient la dynamique participative et l’intelligence collective. Au travail aujourd’hui on ne fait plus que travailler, on fait du sport, des massages, de la méditation, parfois même on se divertit sur des temps créatifs ou récréatifs. Pour cela, une nouvelle fonction a même été créée : celle de « happiness manager ». La fonction de ce nouvel intervenant : assurer le bien-être des salariés à l’intérieur de l’entreprise.

Une entreprise vertueuse en interne comme en externe

Si l’entreprise doit véhiculer et promouvoir des valeurs positives et humaines auprès de ses salariés, à l’intérieur de l’entreprise, elle doit également développer son image vertueuse à l’extérieur. Si l’entreprise s’engage en faveur d’une cause humanitaire ou soutient une association elle va automatiquement renforcer le sentiment d’appartenance et de fierté de ses salariés et donc renforcer le lien et la motivation. Un personnel épanoui sera plus créatif. Un personnel plus motivé sera plus productif. Un personnel plus engagé sera plus fidèle. 

Article publié sur LinkedIn

 

Laissez un commentaire