Small nick 01

Jérôme BENBIHI

Stop à la culture du présentéisme à la française

Stop à la culture du présenntéisme à la française 580Jérôme BENBIHI CEO ADENIS
 

En France, rester au bureau sans rien faire pour se faire bien voir, c’est le quotidien de nombreuses personnes. La culture du présentéisme fait encore des ravages !

En France, quand un salarié quitte le bureau à 18h, il n’est pas surprenant d’entendre l’un de ses collègues lui lancer « ah, tu prends ton après-midi ? ». Cette réflexion pseudo-comique est monnaie courante dans nos entreprises et n’a fait que se répandre depuis l’éclosion des open spaces. En France, la culture du présentéisme fait peser sur les salariés un lourd sentiment de culpabilité. Conséquence : bon nombre se forcent à rester au bureau… quitte à ne rien faire.

1/3 des salariés sont gênés d’arriver en dernier au bureau

Selon une récente enquête signée Glassdoor, les employés qui font des horaires à rallonge le font surtout pour se faire bien voir. Près de 30% des personnes interrogées déclarent se sentir gênées si elles arrivent en dernier au bureau. 30% toujours estiment qu’il est mal vu de quitter le bureau avant 18h. Résultat : près d’1/3 des salariés avouent rester au bureau sans travailler juste pour se faire bien voir. Conclusion : près d’1/3 des salariés pourraient être tout aussi efficaces en ne travaillant que quatre jours par semaine, au lieu de cinq.

Le télétravail en hausse mais encore mal vu par certains

Même s’il a le vent en poupe, le télétravail n’est toujours pas démocratisé. L’idée préconçue selon laquelle il faudrait être physiquement au bureau pour être performant est toujours de rigueur. Alors, certes, le télétravail fait son chemin et se développe mais il ne concerne que 29% des salariés du secteur privé. On pourrait trouver ça déjà pas mal sauf que, parallèlement, le Ministère du Travail a déclaré récemment que « 61% des Français aspirent au télétravail ». Autrement dit, le nombre de télétravailleurs devraient être beaucoup plus élevé. Alors pourquoi un tel décalage ? Eh bien, pour la simple et bonne raison que certains pensent encore que si un salarié demande à travailler à domicile c’est simplement pour se prélasser en pyjama derrière son ordi. Or, 27% des travailleurs interrogées qui se disent intéressés par le télétravail pensent pouvoir être plus efficaces s’ils pouvaient travailler à distance.

La culture du présentéisme à la française

Selon l’enquête Glassdoor, ces résultats observés sont avant tout culturels. La culture managériale française valorise le présentéisme beaucoup plus que dans les autres pays européens. Les horaires à rallonge sont encore très répandus. Les salariés entendent ainsi prouver leur motivation. Arriver tôt et partir tard serait en somme un gage de leur sérieux. Autre chiffre allant en ce sens : 20% des cadres ne quittent leur bureau qu’après 19h.

Mais tout cela pourrait bientôt changer… Les générations se succèdent et ne se ressemblent pas ! Aujourd’hui les millennials veulent trouver un meilleur équilibre entre leur vie professionnelle et leur vie personnelle.

 Article publié sur LinkedIn

Laissez un commentaire