Small nick 01

Jérôme BENBIHI

Managers : osez la bienveillance!

Entreprises, quel style de management avez-vous adopté ? Votre manager est-il exemplaire et bienveillant envers le personnel ? Car vous l’avez certainement compris : le management dur peut être rentable à court terme : les collaborateurs ont peur du chef et produisent plus. Mais à long terme, cela ne fonctionne pas : ils seront de moins en moins motivés et finiront par tomber malades ou quitter l’entreprise. De nombreux salariés déplorent que leurs chefs ne les écoutent pas, les remercient rarement, ne cherchent pas à les faire progresser, ne leur fassent aucun retour. En conséquence, beaucoup s’interrogent : pourquoi chercher à bien faire leur travail ? Ou bien, envisagent de quitter l’entreprise.

hero

Si le Fast management faisait sa loi depuis les années 1980 où tout devait aller vite, faire du profit à n’importe quel prix, aujourd’hui, on tend vers le Slow management. Si vous voulez obtenir le meilleur de votre équipe, il n’est plus nécessaire de la terroriser ou de chercher à exercer sa toute-puissance. Au contraire, c’est la bienveillance qui est la clé de réussite à long terme, tant en terme de santé des salariés que de productivité. La bienveillance est une manière de manager différente : respecter et prendre soin de ses équipes, être aimable, penser à leur bien-être, qu’il soit émotionnel ou psychologique, ou encore lié à l’environnement de travail (surface du bureau, ergonomie du poste de travail, etc.).

Le manager bienveillant est à l’écoute de ses collaborateurs, il éprouve de l’empathie. Il est capable d’entendre un feed-back négatif, il est capable de se remettre en question et évoluer. Tout le monde a le droit à l’erreur (jusqu’à une certaine limite bien sûr) car c’est notamment en essayant, en faisant, en échouant que l’on apprend. Le manager bienveillant sait comment responsabiliser ses équipes et les laisser autonomes afin qu’elles prennent des initiatives et assument les conséquences de leur choix.
Le discours et les gestes du manager bienveillant sont élégants, et il sait comment valoriser et féliciter ses équipes. Par exemple dire que le travail effectué est bon, que le comportement a été à la hauteur…. sans utiliser le fameux « mais » qui change la portée de la phrase. La motivation, quelle que soit son origine (financière ou autre), est à la source de la performance au travail.
En fait, le management bienveillant permet de prévenir les risques psycho-sociaux et le burn-out. Aujourd’hui, selon INVS (Institut de Veille Sanitaire) environ 500.000 collaborateurs seraient en détresse au travail et souffriraient sur le plan psychique, dont 30.000 seraient en burn-out. C’est pourquoi, la loi Grenelle II 29/06/2010 oblige les entreprises à réaliser des reporting sur la RSE de l’organisation.

Le management bienveillant répond parfaitement aux besoins actuels de notre société. Etre bienveillant est un retour sur notre humanité, nos relations et notre capacité à vivre ensemble. C’est respecter les codes sociaux les plus élémentaires qui façonnent un état d’esprit collectif et créent une atmosphère conviviale. Car, le confort et la santé des salariés est une source incontestable de leur efficacité et de leur engagement. C’est un outil pour éviter le stress, l’absentéisme, les dépressions… qui alourdissent les bilans sociaux et donnent une mauvaise image à l’extérieur (médias, concurrents, clients, fournisseurs…).
Ne confondez donc pas la bienveillance avec la naïveté. Vous pouvez être exigeant mais sans excès, n’hésitant pas à pointer ce qui doit être amélioré.
Etre bienveillant ne signifie pas être mou ou faible. On peut être exigeant tout en étant bienveillant.

C’est ainsi qu’on a vu l’apparition de postes de Chief Happiness Officer, ou des labels où l’entreprise se voit récompensée d’un « Happy at Work » ou d’un « Great places to work». Sachez que ce n’est pas un mensonge car les votes sont réalisés par les salariés eux-mêmes. Ils scorent la qualité du management, le niveau de bien-être, les possibilités qui leurs sont données en terme de services, etc. Dans le classement 2016 de Happy at work, les meilleures entreprises sont Colas (plus de 5000 salariés), suivi par BlablaCar (250 à 5000 salaries) et Des Systèmes et des Hommes (moins de 250 salaries).
Et c’est ainsi que des entreprises comme Deloitte ont mis en place le télétravail pour les collaborateurs dont la présence dans les locaux n’est pas indispensable. D’autres ont créé des crèches d’entreprises, et organisent des cours de méditation ou de yoga…

Ne pensez donc pas le management bienveillant comme un gadget juste pour faire « beau ». Pour que cela fonctionne vraiment, pour profiter des résultats, le management bienveillant doit devenir une valeur et être incarnée par l’ensemble de l’entreprise, avec en tête l’exemplarité du dirigeant. Il doit y croire réellement et surtout le pratiquer à titre personnel. Sans l’appui inconditionnel de la Direction et de ses équipes, il sera impossible de mettre en œuvre le management bienveillant.

1 comment

  • Comment Link Hivypetty Wednesday, 26 July 2017 10:11 posted by Hivypetty

    Sometimes it makes a loud hissing noise. A/C Line Repair Air circulation increases the ability of the unit to hold steady temperatures throughout your home or building. The main indicator you mentioned: "Loud hum, but the fan is not spinning.

    Lake in the Hills Ultraviolet UV Lamp Systems. Dave, thanks very much for helping out with these AC questions. Common Ac Repairs Please enter your zipcode.

    Number of bids and bid amounts may be slightly out of date. https://marcelinotruman.tumblr.com About This Program Program Details.

    Report

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.